Immersion dans un futur 100% autonome

L’énergie verte, un métier d’avenir

📝 Dans cet article, nous vous présenterons qu’est-ce qu’une pompe à chaleur, mais aussi les aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur.

🔥 Une pompe à chaleur est plus confortable et peut économiser jusqu’à un tiers de la consommation en chauffage.

💸 Si l’investissement peut être rapidement amorti, il existe aussi diverses aides financières pour réduire les dépenses.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

♻️ Les pompes à chaleur sont plus vertueuses de notre environnement, elles permettent un gain de confort, mais aussi d’effectuer des économies. Elle peut être le système idéal pour remplacer une chaudière.

Une pompe à chaleur air/air est un système de chauffage permettant l’obtention de chaleur l’hiver et de fraîcheur l’été.

La pompe à chaleur air/eau est un système de chauffage s’utilisant via le plancher ou de radiateur à gaz/eau. Cela chauffe également votre eau chaude sanitaire. Celle-ci peut être installée, par exemple en remplacement d’une chaudière centrale à gaz/fioul. Elle fonctionne via une unité placée à l’extérieur de l’habitat qui va capter les calories de l’air afin de réchauffer l’air intérieur.

Quelle est la différence entre les pompes à chaleur Air/Air et Air/Eau ?

🍃 La pompe à chaleur Air/Air vous permettra de vous chauffer l’hiver et vous rafraîchir l’été, tandis que l’aire/eau vous permettra de chauffer votre eau chaude sanitaire. La pompe à chaleur Air/Air restaure sous forme de chaleur les calories de l’air extérieur dans vos intérieurs l’hiver. Tandis que l’été, la climatisation prend le relais en inversant le processus, c’est-à-dire en évacuant vers l’extérieur les calories de votre intérieur. Vous bénéficiez ainsi d’une température constante toute l’année !

💧 La pompe à chaleur Air/Eau, chauffent l’eau chaude sanitaire. Elles se divisent en deux catégories : pompe à chaleur haute température et pompe à chaleur basse température.

Quelles sont les aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur ?

📌 Il existe plusieurs aides de financement cumulable.

Vous pouvez prétendre à :

  • MaprimeRénov ;
  • Une aide de l’ANAH ou des collectivités locales ;
  • Aides locales ;
  • Prime CEE les Certificats d’Économies d’Énergie ;
  • Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;

 

Le conseil d’Inti

Les panneaux solaires photovoltaïques font partie des sources de production renouvelables d’électricité les plus utilisées et préférées des Français.
Avec près de 93% d’opinions positives sur l’utilisation de l’énergie solaire, vous êtes aujourd’hui dans la capacité de tendre vers l’indépendance énergétique.

MaPrimeRénov

Cette aide financière est accessible à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus. Elle s’adresse aussi bien aux propriétaires occupants qu’à ceux qui mettent leur bien en location. MaPrimeRénov s’adresse également aux copropriétés pour les travaux concernant les parties communes.

Pour y être éligible, les travaux d’installation de votre pompe à chaleur doivent être réalisés par un professionnel RGE.

Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus du foyer ainsi que du gain écologique que l’installation de la pompe à chaleur dans le logement permet de réaliser.

Les aides de l’Anah

L’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah). Elle peut attribuer une aide financière à certains ménages qui installent une pompe à chaleur dans leur habitation. Cette aide est calculée en fonction du montant des travaux et ne peut excéder 18 000 €.

Elle peut être accordée :

– Aux propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétaires.

– Aux ménages aux ressources modestes et très modestes, propriétaires occupant un logement individuel ;

Les aides locales

Les collectivités mettent par ailleurs en place des systèmes de participation financière pour soutenir les travaux de transition énergétique sur leur territoire.

Pour connaître les aides proposées,

l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) a créé un outil qui recense les aides proposées.

Lien pour y accéder : https://www.anil.org/aides-locales-travaux

Prime CEE

CEE est une aide couvrant jusqu’à 20 % de vos travaux de rénovation énergétique.

La Prime CEE est principalement allouée aux travaux d’isolation et de chauffage. Le plafond de ces aides est déterminé par le gouvernement. Cette prime est cumulable avec MaPrimeRénov’ et l’éco-prêt à taux zéro.

À noter qu’un bénéficiaire ne peut prétendre qu’à une seule prime CEE versée pour un projet.

(L’éco – PTZ)

L’éco-PTZ permet de financer des travaux de rénovation énergétique dans un logement. Il est versé par certaines banques. C’est un prêt sans intérêt d’un montant maximal de 50 000 €.

Vous pouvez l’obtenir si vous êtes propriétaire occupant ou bailleur d’un logement construit depuis plus de 2 ans situé en métropole. Il est attribué sans condition de ressources. Vos travaux doivent être réalisés par une entreprise Reconnue garant de l’environnement (RGE).