Usine à biogaz énergie renouvelable

Biogaz, substitut des énergies fossiles

Biogaz, une énergie renouvelable

 

Utilisé dans certains pays depuis plus de 60 ans, le biogaz est une source sûre en terme d’énergie renouvelable. Notre héros Aris a décidé de faire le point sur les différentes utilisations de cette énergie afin de mieux comprendre le fonctionnement de ce gaz.

Déjà utilisé depuis des années dans certains pays, le biogaz est un moyen efficace d’obtenir une énergie renouvelable gratuite !

 

Le biogaz, comment ça marche ?

Le biogaz se crée suite à la fermentation de matières organiques sans oxygène. Allant des éléments végétaux jusqu’au résidu animaliers, l’exploitation du méthane et du dioxyde de carbone récupérés peut ensuite être exploité pour différentes utilisations.

 

Biogaz oui, mais l’effet de serre ?

Le biogaz se crée principalement de végétaux et autres éléments naturels. Tout ceci n’est qu’une restitution d’énergie. Le gaz que ces déchets relâchent avait préalablement été pris de l’atmosphère pour permettre la croissance de végétaux. Dans le cas des végétaux, cette technique ne rajoute pas de gaz supplémentaire dans l’air, il restitue simplement ce que les végétaux ont pris à l’atmosphère, créant ainsi un recyclage naturel et écologique. En optant pour ce gaz au lieu du gaz naturel, la réduction des émissions de gaz à effet de serre sera considérable. Il faut cependant apprendre correctement les mesures de sécurité car le méthane contenu dans ce gaz offre des risques à son utilisation.

 

De l’électricité pour les milieux restreints 

Au Cameroun, une ONG (Green Girls Project) à décider de former les jeunes enfants aux nouvelles technologies afin d’améliorer le mode de vie des villageois au quotidien. C’est à Douala que ces jeunes femmes ont décidé d’enseigner comment se procurer du biogaz au profit du gaz naturel excessivement cher pour les villageois. L’électricité est un luxe pour la moitié de la population et cette méthode leur permettra d’obtenir une énergie renouvelable grâce à certains de leurs déchets tel que des épluchures de bananes et de papayes. La combustion du gaz qui en ressort est utilisée comme électricité principalement pour la cuisson de leurs plats.

Quels déchets sont concerné ?

Le biogaz est issu de la combustion de dioxyde de carbone ou de méthane. Les déchets organiques sont les principaux acteurs à savoir les végétaux comme les épluchures de fruits et légumes. Les fermiers utilisent les déjections animales pour former purins et fumier pour en faire une source d’énergie renouvelable et alimenter leurs fermes.

Le biogaz n’est pas seulement utilisé dans les zones restreintes car c’est une source gratuite d’énergie et permet de nombreux avantages notamment pour les milieux agricoles qui utilisent beaucoup cette énergie renouvelable. Beaucoup de pays utilisent du biogaz tel que la France qui oblige la récupération de ce gaz dans les décharges depuis le 9 septembre 1997, évitant la consommation excessive de gaz nuisible pour l’atmosphère.

Seine-Aval en Achères utilise depuis 1940 la méthanisation pour alimenter son centre d’épuration. Pour vous donner une idée de la puissance de cette énergie renouvelable, 130 000 tonnes de boues d’épuration par an leur permet d’obtenir 400 gigawattheures de biogaz et 60% d’autonomie en énergie renouvelable et naturelle.

 

De nombreux pays utilisent ce moyen efficace pour obtenir une énergie renouvelable gratuite et écologique. Des pays en développement jusqu’en Europe, son utilisation est vaste et apparaît dans de nombreuses utilisations. Ce gaz est un pas en avant vers la lutte contre le réchauffement climatique en substituant le gaz des gisements par une intéressante énergie renouvelable réduisant ainsi l’émission de C02 et valorisant les déchets organiques.

 

Vous avez aimé cet article?
Enregistrez-vous dès maintenant pour recevoir d'autres articles. Nous n'envoyons qu'un à deux emails par mois.
communication2
communication2@enerconfort.com
Partager sur FacebookPartager sur TweeterPartager sur LinkedIn