}

Du lundi au vendredi – 9h à 19h45

Mes aides personnalisées

Photo d'une personne sur le site de MaPrimeRenov'

MaPrimeRenov'

MaPrimeRénov’ est une aide gouvernementale instaurée en janvier 2020. Elle a depuis bien évolué et est devenue éligible à tous. Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, une seule condition : faire appel à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement. Ces artisans sont labellisés pour leur savoir-faire et leur spécialisation.
Cette aide mise en place par l’Etat est calculée en fonction de différents critères : votre revenu fiscal de référence, le nombre de personnes présentes dans le foyer et l’équipement choisi. La demande de prime doit être réalisée à l’aide du devis avant le début des travaux.
De plus, il existe maintenant des bonus à MaPrimeRénov’ (ceux-ci sont cumulables avec l’aide de base) :

  • Bonus Bâtiment Basse Consommation
  • Bonus rénovation globale
  • Bonus sortie de passoire

À savoir que l’aide MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres aides financières à la rénovation énergétique.

Cette aide a comme objectif de vous soutenir dans ces différents projets :

  • Audit énergétique
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Isolation
  • Pompe à chaleur
  • Thermostat avec régulation performante
  • VMC – Ventilation
Photo d'une personne sur le site de MaPrimeRenov'

Prime CEE

La prime CEE (Certificats d’économies d’énergie), aussi appelée prime énergie, est une aide privée mise en place par l’Etat. En résumé, les entreprises de type fournisseurs énergétiques et grandes surfaces ont un taux de pollution à ne pas dépasser. Si cela est le cas, ils doivent payer une amende. Au lieu de reverser cette dernière au gouvernement, elle est reversée sous forme d’aides à la rénovation énergétique aux particuliers.

Celle-ci peut couvrir jusqu’à 20% de vos travaux d’isolation et de chauffage et est généralement cumulée avec MaPrimeRénov’. Pour en bénéficier, il faut se rapprocher des entreprises telles que Engie, Auchan, Total ou Leclerc par exemple.

Vous pouvez cumuler la prime CEE avec MaPrimeRénov’ pour les travaux suivants :

  • Isolation
  • Efficacité thermique 
  • Autres équipements écologiques
  • Services
Photo d'une personne sur le site de MaPrimeRenov'

Prime à l’autoconsommation

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque a été instaurée le 10 mai 2017 par l’Etat pour assurer le financement d’une partie de vos installations solaires. Pour mieux comprendre l’engagement et comment cela se déroule, voici quelques petits points que vous devriez savoir sur la prime pour panneaux solaires en 2022.

  • Cette prime autoconsommation photovoltaïque est versée directement par EDF Obligation d’Achat dès que vous avez réalisé votre demande de raccordement à ENEDIS.
  • Les aides sont versées sur 5 années consécutives.
  • Votre prime est indexée en fonction de votre installation est varie entre 80 et 380 € par kilowatt-crête.*

* La puissance watt-crête est la puissance maximale que l’installation peut délivrer en électricité.

Pour bénéficier de cette prime, il est nécessaire de choisir un contrat de revente au surplus lors de l’installation, c’est-à-dire que toute l’énergie non consommée sera revendue à taux fixe à EDF OA.

La prime à l’autoconsommation n’est pas cumulable et ne convient qu’aux travaux d’installation de panneaux solaires.

Photo d'une personne sur le site de MaPrimeRenov'

Éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt émis par les banques pour financer vos travaux de rénovation énergétique dans votre habitat. L’établissement bancaire doit, au préalable, avoir signé le devis des travaux. En fonction du nombre de projets dans votre habitat, vous avez pour montant maximal entre 7 000€ et 30 000€ pour une rénovation ponctuelle, et 50 000€ pour une rénovation globale.

À savoir que l’éco-prêt est cumulable avec d’autres aides et ne peut dépasser les 15 ans de durée de remboursement.

Tous les travaux de rénovation énergétique ne sont pas éligibles à ce prêt. Seulement 7 travaux sont pris en compte :

  • Isolation de la toiture
  • Isolation des murs donnant vers l’extérieur
  • Isolation des fenêtres et portes-fenêtres (sous condition d’un remplacement de simple vitrage)
  • Isolation des planchers bas (donnant sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert)
  • Installation, remplacement ou régulation pour un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire
  • Installation d’un équipement de chauffage (sous condition d’utiliser les énergies renouvelables)
  • Installation d’un équipement de production d’eau chaude sanitaire (sous condition d’utiliser les énergies renouvelables)